Des journalistes d'Afrique de l'Ouest et du Centre se réunissent pour créer le CENOZO

English

La promotion du journalisme d'investigation dans la région du Sahel et dans les pays limitrophes s'exprime notamment par la mise en œuvre de l'article 13 de la Convention des Nations Unies contre la corruption (CNUCC), ratifiée par la plupart des États de la région. Celui-ci appelle chaque État Membre à prendre les mesures appropriées pour « respecter, promouvoir et protéger la liberté de rechercher, de recevoir, de publier et de diffuser des informations concernant la corruption ».

Les 8 et 9 juillet 2015, l'ONUDC, en partenariat avec le Centre National de Presse Norbert Zongo, a réuni dix-huit journalistes d'Afrique de l'Ouest et du Centre afin de créer la Cellule Norbert Zongo pour le Journalisme d'Investigation en Afrique de l'Ouest (CENOZO).

La CENOZO, qui siègera au sein du Centre National de Presse Norbert Zongo, à Ouagadougou, Burkina Faso aura pour but de promouvoir le journalisme d'investigation en Afrique de l'Ouest, en particulier sur des sujets tels la corruption, le crime organisé, la mauvaise gouvernance et les violations des droits de l'homme. Les journalistes partenaires bénéficieront également d'une assistance juridique et financière, ainsi que d'un système de parrainage, afin de mener à bien leurs enquêtes d'investigation.

Les journalistes et experts de l'ONUDC présents à l'inauguration de la CENOZO
Les journalistes et experts de l'ONUDC présents à l'inauguration de la CENOZO

L'événement, qui a eu lieu à Ouagadougou, a permis l'adoption des statuts et de la feuille de route de la CENOZO ainsi que l'élection du conseil d'administration de la nouvelle association. Cette réunion fut le résultat direct de la formation de quatre jours sur le journalisme d'investigation que l'ONUDC a organisé à Saly, au Sénégal en novembre 2014. Celle-ci avait réunie soixante journalistes de quatorze pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre, d'Amérique Latine et d'Europe, et qui avaient adoptés la « Déclaration de Saly». Parmi les recommandations de cette dernière figure celle correspondant à la création d'une cellule pour le journalisme d'investigation afin de « promouvoir le renforcement continu des capacités des journalistes dans la région d'entreprendre le journalisme d'investigation ».

Le support fourni par l'ONUDC à la création de la CENOZO s'inscrit dans un cadre global d'activités anti-corruption que l'agence onusienne organise dans la région du Sahel. Cet événement a été réalisé grâce au soutien du Danemark.