La Mauritanie s'implique dans la lutte contre le financement du terrorisme

English

La menace terroriste dans la région du Sahel a connu une importante recrudescence depuis 2012, suite à la détérioration de la situation sécuritaire en Libye et au nord-Mali. La présence de groupes liés à Al-Qaida est une des sources majeures d'insécurité dans région. En dépit de l'absence d'attaques terroristes récentes sur son sol, la Mauritanie est exposée à un risque réel, en raison notamment de sa proximité géographique avec le Mali et de ses vastes frontières.

A la demande des autorités mauritaniennes, l'ONUDC a organisé une mission de formation nationale à Nouakchott pour renforcer les capacités de magistrats et enquêteurs sur le financement du terrorisme, un aspect important de la lutte anti-terroriste. Se tenant du 14 au 16 mars 2017, cette activité a réuni une vingtaine de bénéficiaires provenant de diverses institutions de justice pénale mauritaniennes.

Cette formation visait principalement à renforcer les connaissances théoriques et les méthodes d'enquête des bénéficiaires par la mise en place d'exercices de simulation en groupes. Cette méthodologie encourage la participation active, les échanges entre participants, la coopération, l'élaboration d'une solution commune ainsi que le développement de liens personnels entre individus qui pourraient être amenés à collaborer sur des affaires de terrorisme dans le futur.

Le partage d'expériences et d'idées représente aussi une opportunité pour les participants de mieux saisir les modes de fonctionnement des autres acteurs de la chaine pénale. L'atelier aura en effet permis aux bénéficiaires d'améliorer leurs capacités d'identification, d'enquête et de poursuite de cas reliés au financement du terrorisme, ainsi que de stimuler la communication entre les acteurs de la chaine pénale impliqués dans leur résolution.

Cet atelier s'inscrit dans la continuité de celui tenu en février 2017 qui avait pour but d'améliorer les méthodes d'enquêtes, de poursuites et de jugements d'actes liés au terrorisme par le système judiciaire mauritanien. Ces activités sont mises en oeuvre dans le cadre du Programme Sahel, contribution de l'ONUDC à la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel.